Médiation animale

Au delà des mots et des pensées, accompagner par la sensorialité

L'animal ne se nourrit pas d'attentes idéalisées envers les humains, il les accepte pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils devraient être.

Boris Levinson (Pionnier de la Zoothérapie)

 

QU'EST-CE QUE LA MEDIATION ANIMALE?

La médiation animale, aussi appelée zoothérapie, se pratique à l'aide d'un animal familier spécialement sélectionné et éduqué pour intervenir auprès de personnes présentant des troubles psychiques, émotionnels physiques ou sociaux: enfants fragilisés, personnes âgées, isolées, personnes en situation de handicap, malades Alzheimer.

 

Cette technique innovante, développée en France par François Beiger, directeur de l'Institut Français de Zoothérapie, utilise la proximité et le non jugement de l'animal pour réduire le stress et maintenir ou améliorer le potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif.

 

COMMENT S'INTEGRE L'ANIMAL DANS LE PROCESSUS THERAPEUTIQUE?

Depuis plusieurs années, les chiens visiteurs ont trouvé leur place dans les EHPAD ou les institutions accueillant des personnes handicapées. Leurs visites régulières sont attendues, prêtent lieu à des échanges, font naître des sourires, laissent parfois remonter des souvenirs à la mémoire.

 

L'animal médiateur, au delà de la simple visite, s'inscrit dans un véritable processus thérapeutique. Eduqué pour répondre à des objectifs  précis et validés par une équipe soignante, il participe véritablement à un protocole de soins. Un certain nombre d'animaux, reconnus pour leur utilité dans l'éducation, la rééducation ou la facilitation, sont utilisés par les intervenants en médiation animale: chevaux, ânes, chiens, cochons d'inde, et même rats ou fourmis dont l'organisation sociétale sert de support à certains éducateurs spécialisés en pédagogie sociale.

 

QUELS BENEFICES PEUT APPORTER LE RECOURS A UN ANIMAL MEDIATEUR?

Depuis les années 1980, de nombreuses études ont montré les bienfaits de la simple présence d'un animal sur la santé psychique et mentale de personnes en situation d'isolement relationnel. En comblant une part de nos besoins émotionnels et affectifs, l'animal aide à lutter contre le stress existentiel et l'anxiété et permet de faciliter la restauration d'une estime de soi par le regard sans jugement qu'il porte à l'humain.

  • Le recours à l'animal médiateur permet de développer les capacités de concentration, l'ancrage, l'écoute et au travers d'activités sensorielles autour de l'animal, trouver le chemin qui mène à soi, pour restaurer image et estime de soi.
  • Chez l'enfant, l'animal va provoquer le rire par son comportement et permettra l'accès aux émotions parfois difficiles à exprimer devant des adultes.
  • Chez la personne âgée, le travail de mémoire pourra s'axer autour de l'animal, des activités motrices  pourront faciliter la mobilité articulaire (brossage, promenade, caresses, lancer de balle...)
  • Avec un animal, la communication est non verbale, elle devient sensorielle, et au delà des mots, au delà des pensées s'ouvre un vaste champ de possibilités de progression.